L'année de la baleine | création

1991. Le comédien Jacques Michel traversl'Atlantique sur un catamaran.

Après une semaine de navigation le bateau est attaqué et détruit par un un géant des mers, émergeant tout droit du bestiaire de l’imaginaire ancestral de l’humanité, surgit de l’océan.

 

« Avoir vécu ça et vivre pour le dire »…

 

L'Année de la baleine - Récit d’un naufrage

Avec Jacques Michel

Texte et mise en scène : Véronique Ros de la Grange

 

Texte de Véronique Ros de la Grange en collaboration avec Jacques Michel

Librement inspiré du Journal de bord de Jacques Michel  et des fragments de,

Moby Dick de Herman Melville, 117 jours à la dérive..., de Maurice et Maralyn Bailey ,

La véritable histoire de Moby Dick de Nathaniel Philbrick,

Poésie Verticale de Roberto Juarroz

 

Son: Alain Lamarche

Scénographie: Jean Claude Maret

Lumière: Jean Philippe Roy

Photos: Isabelle Meister

Coproduction Où sommes-nous, Chassotproductions, Hybrides&Compagnie

 

De l'océan à la scène, récit d'un étonnant naufrage. 1991 le comédien Jacques Michel traverse l'Atlantique sur un catamaran. Après une semaine de navigation le bateau est attaqué et détruit par un cachalot. Un géant des mers, émergeant tout droit du bestiaire de l’imaginaire ancestral de l’humanité, surgit de l’océan. Ce soliloque plein de vitalité basé sur la stupéfaction, l'obsession et le ressassement est une histoire vraie, une question de vie et de mort, celle que l’on a frôlée….

La narration décolle peu à peu du niveau de l’anecdote pour conférer à l’événement une dimension universelle et faire écho aux naufrages vécus ou métaphoriques de chacun. Le réel et le fantasme créant un terrain de jeu universel des terreurs de la mer, des naufrages, de la faim et du cannibalisme qui rode, des souffrances de la soif et des visions de monstres marins qui vous engloutissent dans des ventes infinis.  « Avoir vécu ça et vivre pour le dire »…

 

Création Théâtre des Amis Genève janvier 2012

 

 

 

Album photo

 

Création Théâtre des Amis Genève janvier 2012
 
Mise en scène : Véronique Ros de la Grange
 
Jeu:  Jacques Michel

 
Son: Alain Lamarche
Scénographie: Jean Claude Maret
Lumière: Jean Philippe Roy

Photos: Isabelle Meister
Mentions obligatoires et droits correspondants 

 

Album photo

 

Partager cet article